2013. Besançon - Montpellier - Barcelona - Valencia - Sevilla - Canary Islands - Gibraltar - Lisbon - Porto - Bordeaux - Strasbourg - Amsterdam - Copenhagen - Stockholm - North Cape - Oslo - Berlin - Prague - Munich - Besançon. 2014 : Besançon - Nice - Milan - Dubrovnik - Rome - Turin - Paris - Reykjavik - Halifax - Montréal - New-York - Washington - Orlando. 2015 : Miami - Orlando - New Orleans - San Antonio - Chicago - Toronto - Winnipeg - Calgary - Vancouver - Seattle - San Francisco - Los Angeles - Las Vegas. 2016 : Las Vegas - Salt Lake City - Seattle - Hawaii - Sydney - Brisbane - Darwin - Bali - Singapour- Kuala Lumpur - Katmandu. 2017 : Besançon - Vienna - Budapest - Belgrad - Izmir - Nicosie - Tabriz - Mashhad - Dushambe









Ou suis-je / Where am i?
29/07/2017 :
Douchanbé, Tajkistan


Derniers commentaires /
Last Comments

>>   Par Grard, le 18/05
       "des gens qui semblent tous...
>>   Par Florent, le 23/01
       Merci Grard et Christine,...
>>   Par Grard Martinez, le 22/01
       Heureux de te retrouver! On...
>>   Par Florent, le 19/11
       Dsol si je ne donne plus...
>>   Par Grard Martinez, le 17/10
       Bonjour Florent. Il y a un...



Anciens voyages :
>> Tour de France (83)
>> Aller retour en Suède (45)
>> Malte - Besançon (7)




Articles 1 - 5 / 83
1 2 3 4 5


Article du mardi 27 mars 2012 à 21h54

Etape 77. St Louis – Besançon (174 kms)

174 kms pour l’étape du jour : je n’ai pas traîné ces 25 et 26 mars pour terminer la première partie de mon double tour de France, alors que je pensais initialement réaliser ce Strasbourg-Besançon en 3 ou 4 jours. Ce n’est pas par hasard que je suis reparti dimanche 25 : j’ai été contacté la semaine précédente par l’intermédiaire du site warmshowers.com par deux jeunes alsaciens en partance dimanche pour l’Indonésie en vélo (http://world-bike-trippers.com), ils cherchaient un hébergement sur Besançon. J'ai donc cherché à les rejoindre et faire quelques kilomètres avec eux avant de dormir chez moi. Ce midi ils m’ont informés être à Montbéliard et souhaiter aller à Besançon le soir même. Je les ai rejoins à L’Isle-Sur-Le-Doubs et ce fut vraiment super de rouler avec eux pendant 70 kilomètres environ. Cette étape fut la plus longue des mes différents voyages en vélo mais avec une météo parfaite (plein soleil, 15-20 degrés, léger vent dans le dos), un cadre très agréable le long de la rivière, et en bonne compagnie sur la deuxième partie du parcours, c'est allé tout seul. A noter que je suis passé le matin par Beaucourt dans le 90, c'est un village où j’ai enseigné au collège pendant 7 semaines il y a un peu plus d’un an et où je garde d’excellents souvenirs. Je continuerai mon double tour de France à partie du 25 juin avec peut-être quelques petites portions avant.

0 miam   [0 commentaire ]

Article du mardi 27 mars 2012 à 21h50

Etape 76. Strasbourg – St Louis (143 kms)

Belle étape ensoleillé en remontant la plaine d'Alsace jusqu’à Saint-Louis à l'extrême sud-est de l’alsace, à quelques centaines de mètres de l’Allemagne et de la ville de Bâle en Suisse. Dommage que mon appareil photo ne marchait plus, j’ai vu beaucoup de cygnes, d’étonnants murs de mais, et de grosses zones industrielles le long de Rhin. Je suis parti le matin de la même auberge de jeunesse où j’avais dormi en juillet ce qui me permet de faire une ligne continue dans mon petit tour du pays. Je dors chez Amal, un ami népalais de ma tata Nadine qui héberge également pour la nuit un couple dijonais en partance pour 5 semaines en Inde. Soirée sympa.

0 miam   [0 commentaire ]

Article du lundi 25 juillet 2011 à 18h31

Etape 75. Strasbourg – Strasbourg (Besançon) (20kms)

Depuis l'auberge de jeunesse "des deux rives" je suis d'abord allé au nord pour me rendre au centre ville de la capitale alsacienne. Après un passage par la cathédrale et le quartier de la "petite France" je me suis dirigé au sud en direction de Colmar où je pensais dormir ce soir après quelques détours par des villages typiques. J'ai fais demi tour à Illkirch après 7kms pour retourner prendre le train à Strasbourg. Je suis en effet très fatigué depuis Reims, la météo est capricieuse en ce moment (froid, averses, et léger vent de face depuis hier), j'aurais souhaité passer par le ballon d'Alsace pour rentrer (1200m d'altitude) et je ne veux pas forcer d'avantage et prendre des risques pour ma santé après 5750 kilomètres depuis fin avril. Je ferai donc le trajet Strasbourg-Besançon plus tard, probablement en septembre, et la deuxième partie de mon tour de France à priori l'été prochain. Ce soir ça me fait bizar de me retrouver à Besançon et j'ai du mal à me faire à l'idée que je en vais pas repédaler demain...Merci aux personnes qui m'ont suivi ou encouragées jusqu'à présent et à la prochaine pour la suite de ce tour de France!

0 miam   [3 commentaires ]

Article du dimanche 24 juillet 2011 à 23h05

Etape 74. Schonenbourg – Strasbourg (97kms)

J'ai commencé par 10 kilomètres en direction du nord jusqu'à Wissembourg, puis j'ai parcouru 20kms en direction de l'est en longeant la frontière allemande jusqu'au bout, à Lautenbourg. Je n'ai pas l'habitude de couper le fromage dans ce tour de France et il était donc important d'aller dans ce village situé à l'extrême nord-est du pays. A Lautenbourg, j'ai mangé un bon repas : une flamekuche aux oignons et saumon fumé, flambée à je ne sais plus quoi, puis une excellente choucroute garnie comme je n'en avais jamais mangé, le tout avec un pichet de Riesling, et enfin pour finir une part de tarte aux myrtilles accompagnée de différents fruits. J'ai eu du mal à repartir après un tel repas, j'ai franchi la frontière pour aller dire bonjour à nos amis allemands, puis j'ai fait demi-tour et j'ai fais route vers le sud. Après 30 minutes, j'ai du m'arrêter pour faire la sieste dans un champ : avec la digestion du repas, je ne pouvais plus bouger! J'ai vu une cigogne dans un champ, avec encore les jolies maisons locales et la choucroute, j'ai eu un bon résumé de l'Alsace aujourd'hui. Je suis arrivé ce soir à Strasbourg.

0 miam   [0 commentaire ]

Article du samedi 23 juillet 2011 à 22h59

Etape 73. Barenthal – Schonenbourg (44kms)

J'ai logiquement perdu mon match ce soir au sixième tour du tournoi de tennis de Hunspach, en Alsace. Me voici donc dans une nouvelle région et celle ci est très attirante avec beaucoup de spécificités, il y a bien sur les maisons très typiques d'ici qui sont jolies et forment de beaux ensembles dans les villages. Elles sont très largement fleuries, il y a des géraniums partout et les traversées de villages sont très agréables. Comme dans différentes régions traversées jusqu'à présent, il y a ici une langue régionale, l'alsacien, mais à la différence des régions précédentes celle-ci est très couramment parlée, à la sortie de magasins, ou dans les villages, impossible de comprendre ce que les gens se disent. Les enfants apprennent les deux langues, et même parfois l'alsacien avant le français. Je suis content d'arriver dans cette nouvelle région après avoir passé une bonne nuit dans le calme de la vaste forêt des Vosges. Ce soir les sympathiques propriétaires d'un ranch chez qui j'ai planté ma tente m'ont aidé à rafistoler ma tente et celle ci devrait tenir jusqu'à Besançon. Besançon sera la fin de la première partie de mon tour de France, j'ai définitivement pris la décision de réaliser la deuxième partie l'an prochain. Aujourd'hui j'ai fait une pointe de vitesse à 65,4 km/h, me voila donc bien lancé sur la route du retour.

0 miam   [2 commentaires ]